Le journal de gratitude : C’est bon pour le moral


6 min lu

Tenir un journal de gratitude : C’est bon pour le moral !

Vous voulez changer votre mind-set? Voir le bon côté des choses, être positif et attirer de choses positives dans votre vie ?

La pratique régulière de séances Reiki peut vous aider, mais je conseille aussi fréquemment à certaines de mes consultant(e)s de tenir un journal de gratitude, pour chasser la négativité et poursuivre leur  développement personnel.

En effet,  les bienfaits de la pratique de la gratitude en termes de positivité, de joie, de bien-être sont réels. Je les ai expérimenté personnellement, pour mon plus grand bonheur. 

Je vous livre dans cet article mon expérience et mes astuces pour tenir votre journal de gratitude.

Bien plus qu'un simple journal...

En ces temps difficiles, il est important de prendre en compte la façon dont vous vous sentez et, si nécessaire, de mettre en place différentes solutions pour vous aider à surmonter ces difficultés. Les séances reiki sont bien indiquées pour cela, mais une stratégie intéressante en complément des séances de reiki est de tenir un  journal de gratitude. 

La tenue d'un journal est une stratégie de réduction du stress qui existe depuis très longtemps et qu'un grand nombre de personnes trouvent utile. Ecrire, c'est un acte libérateur de nos émotions. Eh oui, car lorsque l'on couche nos pensées sur le papier, cela diminue généralement l'intensité de l'émotion et nous aide à comprendre réellement ce que nous ressentons et pourquoi nous nous sentons ainsi.

Le journal de gratitude est bien plus qu'un simple journal. Il ne s'agit pas ici de livrer le déroulé de ta journée mais d'écrire ce pour quoi tu es reconnaissant. La simple habitude de réfléchir à ce pour quoi tu es reconnaissant peut en fait mener à une vie plus heureuse et plus satisfaisante.

La gratitude permet non pas de voir la vie du bon côté, mais de voir le bon côté de la vie". En fait, selon mon expérience, il s'agit avant tout d'un moyen de développer une plus grande attention à ce qui arrive de bon, chaque jour, dans ma vie.

La gratitude: des bienfaits immenses pour le corps et l’esprit prouvés par la science.

D'ailleurs, les bienfaits de la gratitude, la science l'a prouvé: la gratitude n'est pas seulement bonne pour se faire apprécier de son entourage. Elle est également bonne, voire même recommandée pour la santé. 

Pratiquer la gratitude, c’est bon pour le corps et l’esprit.

De nombreuses études montrent qu’exprimer et éprouver de la gratitude augmente la satisfaction de la vie, la vitalité, l’espoir et l’optimisme. De plus, elle contribue à réduire les niveaux de dépression, d’anxiété, d’envie, de stress et d’épuisement professionnels (burn-out), à une meilleure qualité de sommeil.

Plus globalement la pratique de la gratitude  contribue également à développer des relations harmonieuses avec notre entourage et à accroître notre bien-être personnel.

Alors, pourquoi s’en priver ?

Tenir un journal de gratitude: c’est simple !

Ne cherchez pas d’excuses: quelques minutes par jour suffisent pour remplir son journal de gratitude...Et ce n’est pas compliqué à réaliser. Il suffit de quelques instants de ton temps et d'un journal de la gratitude pour enregistrer tes pensées. 

Si tu veux tu peux t'offrir un beau livre relié, avec des dorures, pour associer le beau a ce moment d’introspection. Mais ce n’est pas obligatoire! Un simple cahier d'écolier peut suffire aussi. 

Et peut être que tenir ce journal de gratitude te rappellera ton premier journal, que tu tenais à l'adolescence; Au lieu d'écrire des pensées aléatoires sur ta journée, tu écriras sur les choses pour lesquelles tu es reconnaissant(e) - grandes ou petites, sur des choses positives.

D'accord, mais comment faire son journal de gratitude ?

Il n'y a pas de bonne ou mauvaise façon de tenir un journal de gratitude, mais voici quelques indications pour t'aider à démarrer, car parfois, une page blanche peut être vraiment intimidante! 

Note jusqu'à 5 choses, événements  pour lesquelles tu te sens reconnaissant(e), à propos de ta journée. 

Il est important de les noter sur un cahier car le fait de l'écrire permet à ton cerveau de prendre conscience de ces événements et des émotions associées. C’est important:  ne te contente pas de faire cet exercice dans ta tête, tu dois être “engagée” dans cet exercice, tout en étant dans le lâcher-prise!

Il s'agit d'apprendre à réorienter ton attention vers les choses positives qui se produisent au cours d'une journée et d'identifier grâce à qui ou à quoi cela a pu t’arriver. 

Les choses que tu notes sur ton journal de gratitude peuvent avoir une importance relativement faible ("La pâtisserie que j'ai mangé au déjeuner était délicieuse .") ou relativement grande ("Ma sœur a donné naissance à un petit garçon en bonne santé.").

Le but de l'exercice est de se souvenir d'un bon événement, d'une expérience, d'une personne ou d'une chose dans ta vie - puis de profiter des bonnes émotions qui l'accompagnent.

Mes 8 conseils pour un journal de gratitude en mode “easy”

Tu trouveras 8 conseils pour la rédaction de ton journal de gratitude. Lance toi! Le plus dur c'est de commencer et d'habituer ton esprit à cette gymnastique intellectuelle différente de notre quotidien, ou nous sommes trop habitués aux critiques et à la de négativité.


1 - Être précis dans ta rédaction, pour bien conscientiser cet événement, et pour susciter la gratitude . Par exemple, il est plus efficace de dire : Je suis reconnaissant que mes collègues m'aient apporté des chocolats pour mon rétablissement suite à mon opération" plutôt que "Je suis reconnaissant pour mes collègues".

2- Attache toi à la profondeur des choses, au détail des événements, des personnes impliquées. Remémore toi la situation et pourquoi tu es reconnaissant(e). Cela aura beaucoup plus d'impact qu'une liste à la Prévert d'événements heureux..

3- Être personnel. Se concentrer sur les personnes dont tu es reconnaissant(e) a plus d'impact que de se concentrer sur les choses dont on est reconnaissant. Il est préférable par exemple de dire “Aujourd'hui la boulangère Sophie m’a sourit et m’a offert une baguette" plutôt que "j'ai eu une baguette gratuite à la boulangerie”. 

4- Réfléchis également à ce que la vie t'apporte et ce qu’elle serait si certaines personnes ou certaines choses venaient à disparaître, plutôt que de te contenter de compter toutes les bonnes choses. Sois reconnaissant pour les situations difficiles évitées, les éléments auxquels tu as échappé; Ou les événements ou situations négatives dont tu as su tirer du positif. Par exemple, j’ai raté mon bus, j’ai fait le trajet à pied: au final c’était agréable car le temps était magnifique et j’ai croisé une ancienne amie que j'étais ravie de revoir !

5- Ne considère pas les bonnes choses comme normales! Sois contente de ce que la vie t’apporte d’essentiel: un toit, une famille, la santé, etc.. Considère  les bonnes choses comme des "cadeaux". Penser aux bonnes choses de ta vie comme à des cadeaux permet d'éviter de les considérer comme allant de soi. Essaye d'apprécier et de savourer les cadeaux que tu reçois de la vie. Par exemple: je suis heureuse d’avoir un mari aussi gentil et attentionné (spéciale dédicace !).

6- Note les bonnes surprises! Savoure-les!. C’est important car ce sont souvent ces événements inattendus ou surprenants qui  ont tendance à susciter une plus grande gratitude. Par exemple, lundi, j'ai reçu un bouquet de fleurs d’une de mes abonnées de ma page et je ne m’y attendais pas du tout! Quelle belle surprise! Quelle délicate attention. Je lui ai bien entendu dit "merci" et je l’ai noté dans mon journal de gratitude bien sûr!

7- Écris régulièrement. Que tu écrives un jour sur deux ou une fois par semaine, engage toi  à tenir ton journal de gratitude à intervalles réguliers. Honore cet engagement avec toi même car c’est l’assurance d’un saut en développement personnel, un plus grand bien être intérieur.

8- Ne te mets pas martel en tête. N’en fais pas une obligation.  Soit tolérant avec toi même : Il est prouvé qu'écrire occasionnellement (1 à 3 fois par semaine) est plus bénéfique que tenir un journal quotidien. Sois bienveillant avec toi-même et consacre du temps lorsque tu en éprouves le besoin. 

Le soir : un moment privilégié pour écrire son journal !

Généralement, le soir, c'est le moment où l'on ressasse toutes les mauvaises choses qui nous sont arrivées. Les situations délicates, les choses que l'on aurait aimé faire autrement... Autant de pensées négatives et parasitent qui nous empêchent de trouver le sommeil. Alors, je trouve que c'est bien approprié de tenir son journal le soir, car on pense à de belles choses avant de s'endormir et on trouve le sommeil plus rapidement !

Alors, vous commencez quand votre journal de gratitude ?

Divareiki

www.divareiki.com

Laissez moi vos commentaires à propos de cet article!





Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.